OVER”COVID”OSE

Voilà, aujourd’hui j’exprime mon raz-le-bol, mon malaise et le coup de gueule que je garde en moi depuis quelques temps.

Il n’y a plus un seul endroit, même pas un lieu de divertissement, dans lequel je ne me sens pas oppressée par ce fichu COVID…

On ose nous dire que les mesures prises sont faites pour que nous puissions conserver notre liberté, laissez-moi rire, on ne nous laisse même plus respirer convenablement.

J’en arrive à un stade où je rêve sérieusement d’un autre monde. Non pas à cause de ce virus qui ne m’effraie absolument pas, mais à cause de tout ce que l’on nous impose en son nom, et du comportement de nos politiques et autres scientifiques grassement arrosés par la big pharma !

Pas ce monde dans lequel si tu exprimes ton opinion qui n’est bien évidemment pas celle de tout le monde et tant mieux, tu te fais traiter d’égoïste, de complotiste, d’irresponsable, voire de nazi, etc… Mais vous qui me « jugez » ainsi me connaissez-vous vraiment ? Car si c’était réellement le cas vous sauriez que je suis une personne bienveillante et des plus empathiques. Je respecte vos opinions même si je ne les partage pas, alors une fois de plus, les choses ne vont que dans un sens.

Peut-être que vous êtes rassurés que de nouvelles mesures contraignantes soient mises en place, mais moi ça ne me rassure pas, ça m’afflige au plus haut point. La vie n’est plus que boulot, dodo et le pire de tout, de pollution médiatique incessante. Il est totalement impossible aujourd’hui de te couper de tout ceci. Que tu le veuilles ou non on te ressert un ptit coup de COVID ! On ne te demande pas ton avis, tu ne dois pas réfléchir.

Dans peu de temps on interdira à nouveau les visites dans les EMS, préférant ainsi laisser crever nos aïeux d’ennui dans la souffrance et le manque des êtres chers ! Mais on aura bonne conscience on les aura protégé du COVID ! Mais à quel prix…

On demandera aux personnes dites à risques de ne plus faire ceci ou cela, alors qu’elles ont déjà souffert du confinement et qu’elles font attention, et appliquent les gestes barrière.

Avec l’automne qui pointe son nez et tous les petits virus qui vont avec et que l’on retrouve chaque année, je n’ose même plus imaginer ce que nos autorités trouveront pour nous maintenir dans l’angoisse de masse qu’ils continuent à générer, et ce partout dans le monde.

Soyez à l’écoute de vos proches, aimez-les et soyez bien attentifs, car on ne parle pas des cas de dépressions sévères enregistrés et qui vont augmenter ainsi que, malheureusement, des suicides. On préfère parler de décès COVID, pas de décès sans être porteur mais à cause du…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code